Les soutiens

La compagnie

BODY DOUBLE est une compagnie de danse contemporaine crée par la danseuse Marie Perruchet. Le nom de la compagnie fait directement référence au titre du film de Brian de Palma, réalisateur qui l’influence beaucoup.

 

Danseuse contemporaine et de formation classique, Marie cultive un double parcours depuis toujours. Faisant dialoguer les styles et les domaines artistiques, elle/Marie est très influencée par le cinéma et le travail de certains réalisateurs. Ses pièces prennent souvent la forme de « tableaux » et les interprètes qu’elle choisit sont souvent la source de l’écriture.

 

Les thèmes et les inspirations de Marie sont divers : œuvres picturales, littéraires, visuelles ou sonores. La matière gestuelle s’en nourrit et travaille ses influences dans un travail d’improvisation soumis au regard de la chorégraphe.

 

Le geste, le mouvement, les sensations, l’expressionnisme, Marie imagine ses créations sous la forme de tableaux cinématographiques, de longs plans séquences qui laissent se dévoiler l’organique/l’organicité de la danse. Plus largement, ses créations sont des propositions qui trouvent leur origine dans beaucoup de domaines. Influencée par des chorégraphes comme Sidi Larbi Cherkaoui, Wim Wandekeybus, Pina Bausch, Alain Platel, Ohad Naharin ; ou encore des réalisateurs comme Jim Jarmush, David Lynch, Gus van Sant ou Greg Araki, la littérature et la musique ont aussi une place importante dans son processus de création.


Sa première création, Funeral Party (2007), est une pièce pour 5 danseurs et 2 groupes de musique pour la bande-son live, c'est une adaptation des Lois de l'attraction de Bret Easton Ellis.
En 2007 le duo In your Mind est inspiré par l'œuvre de David Lynch.

En 2008 elle crée une nouvelle version de la pièce Funeral Party.

En 2010 elle crée la pièce JE SUIS MOI pour 3 danseurs et une comédienne. A partir du triptyque de Jérôme Bosch, Le Jardin des Délices, la pièce questionne les états de consciences modifiés dans l’art et le rêve.

En 2011 elle répond à une commande pour une nocturne du musée du Louvre et propose un crée un duo, Salmacis.

Elle chorégraphie également Caravage me voilà, présenté au Bus Palladium, un solo qui trouve son origine dans l’esthétique des Memento Mori.

En 2012 elle écrit pour la danseuse Alice Valentin le solo Niobé, une commande pour le Festival de danse de Vignale, en Italie

 En 2013 elle co-écrit le duo Première Lecture avec le danseur Ikki Hoshino à la suite d’une commande pour le festival Les Musicales de Blanchardeau.