Les Artistes

Aurore Godfroy suit le cursus de danseuse-interprète au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris de 2005 à 2010.

Elle est amenée à interpréter le duo Intervalle de Paco Décina ou encore le solo Rois de Cécile Loyer. Elle rencontre de nombreux chorégraphes et collabore avec eux. Elle travaille, entre autres, avec Christine Bastin pour sa création L'Entrouvert, assiste Florian Bilbao sur le projet City Maquet de Mathilde Monnier et performe à l'Institut français de Berlin en 2010.

Lauréate du concours Talents Danse Adami 2011, elle intègre la compagnie Le Guetteur de Luc Petton pour la création Swan et devient également interprète dans les créations de la C'interscribo de Tatiana Julien.

De 2011 à 2013, Aurore participe à de nombreuses performances et s’ouvrent ainsi à différentes formes d’art ; les arts plastiques, la photographie ou encore le cinéma nourrissent sa pratique de la danse. Ambitieuse et toujours curieuse de nouveaux projets, Aurore crée la compagnie A.J.T. en 2012 avec trois danseurs. L’année suivante elle intègre trois autres compagnies : Hapax compagnie de Pascal Giordano, Icosaèdre de Marilèn Iglésias, ainsi que la compagnie Body Double de Marie Perruchet pour la pièce Je Suis Moi.

Dans ce souci contant d’ouverture et de découverte, Aurore s'éloigne de la scène contemporaine en 2015 afin de goûter au monde de la Revue, de la comédie musicale et du Cabaret. Elle intègre en 2016 La Revue Genevoise chorégraphiée par MaÏ Nguyen.En 2017, elle collabore une nouvelle fois avec le chorégraphe Luc Petton pour sa création Ainsi la Nuit ainsi qu'avec la compagnie Body Double pour sa création NOURRITURES.

Nicolas Travaille

Né le 13 mars 1994, Nicolas Travaille est un jeune danseur interprète français. Corinne Delaire, son professeur de sport, lui fait découvrir la danse lorsqu’il entre au lycée François 1er en 2011 et lui donne très vite le goût de cette discipline.

 

Il s'attache très vite à la scène grâce à de nombreuses représentations. Avec le duo Stabat il participe à de nombreux concours. Les retours sont unanimement positifs. Nicolas Le Riche le remarque et lui confie la première partie de son spectacle à Saint Cloud ou encore à la MPAA. Il gagne le grand prix de des rencontres de l’UPPA-danse en (date).

 

Après ces 4 années épanouies par la danse au lycée, c'est, convaincu qu'il choisit cette voie artistique. En 2014 il est accepté dans la formation « Coline » située à Istres. Il y rencontre de nombreux chorégraphes qui interviennent dans le cadre de la formation. Fabrice Ramalingom, David Hernandez, Emanuel Gat, Thomas Lebrun, Georges Appaix, Angels Margarit, Admond Russo ou encore Shlomi Tuizer lui font découvrir une partie de la grande richesse du monde chorégraphique actuel.

 

En juin 2016, au terme de deux années de formation à Istres riches de rencontres, de recherches et d'enrichissement personnel, il présente à plusieurs reprise son solo de fin d'études "Jusqu'ici tout va bien" construit à partir de la photo de Richard Drew « The Falling Man ».

Il passe des auditions, dont celle de la Cie Body Double de Marie Perruchet pour la création NOURRITURES inspirée des Nourritures Terrestres d'André Gide. Il est engagé pour incarner Nathanaël.

Nicolas a la chance, en juin 2017, de travailler avec le chorégraphe chilien José Vidal pour son spectacle Rito de Primavera présenté lors de l'ouverture du festival de Marseille 2017.

Aurore Godfroy